PARA CYCLISME : L’ÉQUIPE DE FRANCE D’ENDURANCE PRÉPARE LES JEUX PARALYMPIQUES A ROUBAIX

Para cyclisme Roubaix stage équipe de France
Elise Delzenne et Anne-Sophie Centis en stage au Stab de Roubaix (photo JMD/Sports 5962)

Ce week-end (24 et 25 février), le Stab vélodrome couvert de Roubaix accueille les championnats de France de para cyclisme sur piste. Une échéance importante à quelques mois des Jeux Paralympiques de Paris. Particulièrement brillante lors des Championnats du Monde 2023 à Glasgow, l’équipe de France sera présente au grand complet. Les Bleus connaissent bien la piste roubaisienne. C’est là qu’ils préparent Paris 2024. Les fondeurs sont ainsi en stage depuis lundi au Stab, devenu leur résidence presque permanente.

Depuis le début de la semaine, sept pistards s’entraînent tous les jours sur l’anneau roubaisien. Ils font partie de l’équipe de France d’endurance.  » C’est déjà la 4è fois que nous venons en stage ici depuis le mois de décembre« , explique ainsi l’entraîneur national Mathieu Jeanne. «  Le Stab, c’est désormais notre lieu d’entraînement car nous n’avons pas de créneau qui nous conviennent à Saint-Quentin-en-Yvelines. Et surtout, nous sommes toujours très bien accueillis ici depuis 4 ans. »

Ce 4è stage de la saison vise à préparer les prochains Mondiaux, qui auront lieu début mars sur le vélodrome olympique de Rio de Janeiro. Les Bleus voudront confirmer leurs brillants résultats de Glasgow l’an dernier. Mais il y aura aussi les derniers quotas à aller chercher pour Paris 2024. « Nous sommes devenus la 2è nation sur piste après la Grande-Bretagne. Les Anglais seront difficiles à aller chercher mais nous voulons rester sur le podium mondial, et passer un cap à Paris. Rio nous permettra de voir où on en est par rapport à la concurrence; de voir le travail qui reste à faire. Après, il nous restera quatre mois pour bien préparer les Jeux sans trop de déplacements en vue. »

Para cyclisme Roubaix stage équipe de France
Mathieu Jeanne en discussion avec Alexandre Léauté (photo JMD/Sports5962)

Trois régionaux sur le chemin de Paris 2024

Avec Alexandre Léauté, multi médaillé lors des derniers Mondiaux, six autres coureurs participent à ce stage. Parmi eux, trois régionaux. Le Dunkerquois Kevin Le Cunff, champion paralympique sur route à Tokyo. Mais aussi les deux Villeneuvoises Anne-Sophie Centis et Elise Delzenne. Toutes deux ont des parcours totalement opposés. Mais surtout quelques points en commun. Elles sont natives de la métropole lilloise. Elles y travaillent toutes les deux ( Anne-Sophie est kiné au CHR de Lille; Elise ingénieure en industrie textile à B’Twin Village). Et elles sont mamans toutes les deux.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Elise Delzenne et Anne-Sophie Centis au Stab de Roubaix

Mais leur association sur un tandem pouvait sembler improbable. L’idée est venue de l’ancien champion paralympique et mondial Laurent Thirionnet, après les Jeux de Tokyo. Devenu le manager de l’équipe de France de para cyclisme, tout en restant président du club Dunkerque Littoral, l’architecte berguois a réuni les deux jeunes femmes qui ne se connaissaient pas.

Il est parvenu à convaincre Elise, ancienne championne de France sur route, de revenir à la compétition ( elle avait mis fin à sa carrière pro en 2017) comme pilote du tandem. Et à trouver Anne-Sophie, non-voyante, qui évoluait dans le milieu handisport en escalade et en athlétisme. Les deux sportives se rencontrent en janvier 2022. Elles s’accordent et le projet commence tout de suite.

Avec succès puisque le tandem français est médaillé aux Mondiaux sur piste en 2022 et 2023.  » On pensait qu’elles pouvaient entrer dans le top 8″, explique Mathieu Jeanne. « Cela a été une bonne surprise de les voir intégrer le top 3. Mais elles se sont donné les moyens de réussir et c’est tout à leur honneur. »

Un test avant les Mondiaux

A Roubaix ce week-end, les championnes de para cyclisme viendront surtout pour se tester. Car elles sont seules engagées en tandem. «  Pour nous, c’est plus un exercice. En l’absence d’adversaire, nous allons donc essayer d’établir des bons temps sur la poursuite et le kilomètre », explique ainsi Elise.

«  L’année dernière, il y avait un autre tandem », confirme Anne-Sophie.  » Cette année, en l’absence de concurrence, l’objectif est de sortir un bon chrono dans la poursuite de samedi matin. De se remettre dans les conditions de compétition. Ensuite le 200m l’après-midi et le kilomètre dimanche matin. Ce sont des épreuves que nous allons disputer à Rio. Notre adversaire, ce ne sera pas un autre tandem, mais nous-mêmes et le chrono… »

Kevin Le Cunff lui aura des adversaires sur la piste de Roubaix. Le champion paralympique 2021 a conservé sa licence handisport à Dunkerque. Et à 36 ans, il dispute sa dernière saison cycliste, en amateur sur la route; sur les deux supports en para cyclisme. Après une super saison 2023, l’ancien pro espère aussi obtenir deux ou trois médailles, dont au moins une or (sur la course en ligne).

La der de Kevin Le Cunff

Lui aussi s’est engagé dans le para cyclisme sous l’impulsion de Laurent Thirionnet, alors président du club dunkerquois. Il avait en effet passé trois saisons comme professionnel chez les valides dans l’équipe Auber 93. Né avec deux pieds bots, ce handicap ne le gênait pas trop à ce niveau. Aussi, sa réussite rapide en handisport n’a pas été une surprise.

Il vient aussi à Roubaix pour préparer la suite de ce qui sera sa dernière saison en vélo, et en para cyclisme.  » Je viens ici pour prendre mes marques. On a changé pas mal de fois ma position. On a testé du nouveau matériel. Ce sera donc surtout une prise de références. Ce sera aussi un premier essai avant les Jeux Paralympiques, même si je n’ai pas encore beaucoup travaillé la poursuite cet hiver. Mais ces championnats me permettront de tester ma forme avant Rio. »

Para cyclisme Roubaix Kevin Le Cunff
Kevin Le Cunff est à Roubaix pour un premier test avant Paris 2024 (photo JMD/Sports 5962)

C’est pourquoi ces championnats de France de para cyclisme sur piste présentent beaucoup d’intérêt sur le plan sportif, en cette fin d’olympiade. Qui plus est, en France. Durant deux jours, les spectateurs pourront donc voir évoluer les médaillés des derniers Mondiaux. Et certainement, les futurs médaillés de Paris 2024. Et cela, gratuitement.

Retrouvez l’interview vidéo de Kevin Le Cunff sur Dailymotion SPORTS 59/62.

Championnats de France de para cyclisme sur piste à Roubaix

  • Dates: 24-25 février
  • Lieu: Stab Vélodrome régional couvert de Roubaix
  • Entrée gratuite
  • Programme – samedi 24 février (9h18h): poursuite, vitesse tandem, 200m lancés, épreuves U13 et U15. Dimanche 25 février (9h-12h30): 500m, kilomètre, scratch.
  • Un entraînement ouvert au public a lieu vendredi 24 février de 9h à 12h au Stab. Réservation gratuite sur https://www.billetweb.fr/preparation-olympique-entrainements-officiels
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Para cyclisme Roubaix accueille les championnats de France – SPORTS 59/62 – Lajourn: Le Journal Authentique
  2. Para cyclisme piste à Roubaix : Patouillet, Léauté et Chapeau

Les commentaires sont fermés.