ROLAND-GARROS : KRISTINA MLADENOVIC SORTIE PAR LA JEUNE LEYLAH FERNANDEZ

Roland-Garros Mladenovic
Kristina Mladenovic battue sur le court Suzanne-Lenglen (photo Fred VDB)

A Roland-Garros, Jean-Marc Devred

Kristina Mladenovic est éliminée dès le premier tour du simple dames à Roland-Garros par la jeune Canadienne Leylah Fernandez (17è joueuse mondiale). La Saint-Poloise perd en deux sets (0-6, 5-7) en 1h24, après avoir fait illusion dans la seconde manche.

Il n’y a pas eu de miracle en fin de journée sur le court Suzanne-Lenglen. Kristina Mladenovic, qui n’a gagné qu’un match en simple cette année, affrontait une des révélations de l’année dernière. Leylah Fernandez (19 ans) surprend par son petit gabarit (1m68).

Pourtant, elle n’a pas subi sur terre battue la puissance de la grande Nordiste (1m83). Mieux, elle étouffe d’entrée son adversaire à qui elle inflige une roue de bicyclette (6-0) d’entrée en 29 minutes.

Handicapée par son service très irrégulier (10 double fautes pour 2 aces) Kristina va quand même réagir dans la foulée, profitant certainement d’un moment de relâchement de la puce canadienne. La Saint-Poloise retrouve sa première balle, enlève enfin son niveau de jeu et prend plus sa chance au filet. Elle breake ainsi deux fois Fernandez pour mener 5-3.

Le public français derrière Kiki

Le public largement acquis à sa cause dans des tribunes aux 2/3 vides va malheureusement se liquéfier au moment de conclure, et de revenir à une manche partout. Un scénario déjà vu depuis plusieurs années…

Leylah Fernandez a repris confiance. Elle gagne trois jeux de suite pour mener 6-5. Kristina va craquer à nouveau sur son service et terminer par une double faute. Elle perd (5-7) en 55 minutes une manche qui semblait ne pas pouvoir lui échapper.

Laylah Fernandez a montré son talent et sa détermination face à Kiki (photo Fred VDB)

Alors que la famille de Kristina quitte rapidement la tribune des joueurs, le public trop chauvin siffle la Canadienne qui a demandé la rectification (justifiée) du mauvais jugement d’un juge de ligne. Elle ne s’en formalisera pas. Interrogée sur cette hostilité déplacée, Leilah Fernandez répond avec le sourire. » J’ai toujours eu le rêve d’avoir une foule contre moi, d’avoir cette expérience, d’avoir la foule française, de chanter, de crier. C’était une bonne expérience comme un match de foot, on va dire. C’était quand même drôle. »

Un début d’année compliqué par des pépins physiques

En conférence de presse, Kristina Mladenovic semblait plus désabusée qu’abattue.  » Je n’ai pas
énormément joué, je n’ai pas fait une prog normale. Pour faire court, j’ai eu des pépins physiques. C’est un

processus pour revenir, petit à petit. Je ne vais pas rentrer dans les détails. Il y a du positif, c’est sur la bonne voie« , se contentera t’elle de répondre.

Vidéo Tennis Actu. Kristina Mladenovic en conférence de presse après le match.

Bien sûr, la Nordiste a apprécié le soutien de ses supporters après deux années de pandémie. «  Ils ont
été extraordinaires. Ce sont des ambiances uniques. C’est très touchant de ressentir ce soutien,
malgré la difficulté du match, du score ou tout simplement de la période dans laquelle je suis. Je ne rentre pas sur le terrain favorite. C’est vraiment génial de ressentir cela. »

Maintenant, Roland-Garros n’est pas terminé pour Kristina Mladenovic. Elle disputera le double dames avec Caroline Garcia. Incertitude en revanche pour le double mixte, qu’elle avait gagné en début d’année à l’Open d’Australie.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Roland Garros Pouille éliminé au premier tour
  2. Roland Garros Mladenovic Garcia qualifiées en double

Les commentaires sont fermés.