ROUTE DU RHUM : AVANTAGE RUYANT AVANT LA DERNIERE LIGNE DROITE

Route du Rhum Ruyant
Thomas Ruyant a pris la tête dans la Route du Rhum (photo Pierre Bouras/TR Racing)

Si l’arrivée des Ultim se poursuit ce week-end à Pointe-à-Pitre, c’est la lutte finale pour les Imoca qui sont en vue de l’archipel de Guadeloupe. L’arrivée des premiers monocoques est prévue lundi. Et sur l’Atlantique, la lutte fait rage entre Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut) dans la Route du Rhum. Le Dunkerquois a pris la tête de la flotte après une superbe remontée. La victoire devrait se jouer entre ces deux skippers, même si Jérémie Beyou (Charal) et Kevin Escoffier (Holcim-PRB) sont toujours dans le coup. Le point sur la course samedi matin 19 novembre.

La lutte reste serrée du côté des IMOCA. En tête de flotte, Thomas Ruyant (LinkedOut) et Charlie Dalin (Apivia) se rendent coup pour coup avec un léger avantage pour le nordiste qui compte, ce matin, un bonus de quinze milles sur son principal concurrent et un matelas de 70 milles sur la paire Jérémie Beyou (Charal) – Kévin Escoffier (Holcim – PRB), en embuscade. « Ça continue de tirer des bords. Une chose est sûre : on va être au point sur les empannages en arrivant à Pointe-à-Pitre ! », a plaisanté Beyou lors de la vacation matinale.

Une succession d’empannages

Ils sont encore 34 en course dans la classe IMOCA, qui rassemble les monocoques du Vendée Globe. Les premiers ont dépassé pour de bon l’anticyclone des Açores. Ils touchent enfin des vents portants qui leur permettent d’envoyer de la toile et de filer cap sud ouest vers les Antilles. Mais ils doivent enchaîner les manoeuvres à l’approche de la Guadeloupe. En particulier les empannages, manoeuvre toujours délicate en solitaire.

LinkedOut a trouvé des vents portants (photo Pierre Bouras/TR Racing)

Au pointage de 10 heures, Ruyant avançait un peu plus vite dans cette Route du Rhum que Dalin et comptait un petit matelas de 15 miles nautiques d’avance. Beyou pointait à 63 miles et Escoffier à 84 miles.

Les deux autres Nordistes sont toujours en course également dans la classe Rhum Multi. Le Bullygeois Etienne Hochedé (PiR2) est actuellement 8ème et le Bouchinois Charly Capelle (A Capella- La Chaîne de l’Espoir) 11ème, loin du leader, le Belge Gilles Buckenhout (Jess). Les deux marins sur leur vieux trimarans ont désormais de bonnes chances de rallier l’arrivée, ce qui était leur objectif principal à Saint-Malo.

La situation samedi matin

-Une arrivée est prévue ce samedi 19 novembre en Région Guadeloupe. Arthur Le Vaillant, le skipper de l’Ultim 32/23 Mieux, est effet attendu à la Tête à l’Anglais entre 8h et 10h (heure de Paris) puis quelques heures plus tard sur la ligne au large de Pointe-à-Pitre.

-Mikaël Mergui a annoncé son abandon hier en fin de journée. Confronté à divers problèmes techniques qui l’ont conduit à effectuer deux escales techniques à Camaret-sur-Mer puis à La Corogne, le skipper du Class40 Centrakor a définitivement renoncé à la course à la suite de problèmes de batteries.

-Au total, on compte 27 abandons. Il reste donc 106 bateaux en course.

-Très belle nouvelle pour Tanguy Le Turquais. Le skipper de l’IMOCA Lazare et sa compagne Clarisse Crémer sont désormais parents d’une petite fille.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Route du Rhum Le Roux vainqueur en Ocean Fifty

Les commentaires sont fermés.