RUGBY : LES FIDJIENS ET LES BARBARIANS SONT ARRIVES A LILLE

Rugby Barbarians Fidji
Les Barbarians Français mercredi à l'entraînement (photo JMD/Sports5962)

A un an de la Coupe du Monde de rugby 2023, le stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq reçoit un test, au sens propre comme au sens figuré. Samedi 19 novembre (15h), l’Arena Décathlon est le théâtre d’un test-match de la tournée d’automne de rugby entre les Barbarians Français et les Iles Fidji. Un évènement pour les amateurs de rugby du Nord de la France. Les deux équipes sont arrivées en début de semaine à Lille et elles s’entraînent au stadium de Lille Métropole. Devant les scolaires invités par le comité d’organisation.

Il faisait froid lundi après-midi pour le premier entraînement public de l’équipe nationale des Iles Fidji. L’archipel du Pacifique est classé 13ème nation mondiale pour le rugby. Ses joueurs sont connus pour pratiquer un jeu spectaculaire et offensif. La plupart jouent en Europe, et notamment, dans le Top 14 français. Ce qui fait que les sélectionnés n’ont pas semblé souffrir du froid ce jour-là, et se sont volontiers prêtés ensuite à une séance de photos avec les jeunes spectateurs. 300 scolaires étaient ainsi invités par la Métropole Européenne de Lille (MEL), et le comité d’organisation du site lillois de France 2023.

Les Fidjiens dans le froid

Auparavant, les joueurs fidjiens se sont livrés à un entraînement court (1 heure), mais sérieux, avec des combinaisons en touche et du travail de relance sur les rucks.

Les rugbymen des Antipodes ont débuté leur tournée d’automne par deux défaites face aux nations européennes. En Ecosse 28-12 le 5 novembre; puis contre l’Irlande, n°1 mondiale, sur le score de 35-17 le 12 novembre. Cette fois, les Fidjiens affronteront non pas une équipe nationale, mais un club privé à la renommée prestigieuse: les Barbarians français.

Des Fidjiens décontractés lors dela séance photos (photo JMD/Sports 5962)

Samedi à Villeneuve-d’Ascq, les Barbarians présenteront face aux Fidji une sélection solide, composée de joueurs du Top 14 de rugby. Avec comme capitaine le demi de mêlée international Maxime Machenaud. Le joueur de Bayonne supplée dans ce rôle le Toulonnais Mathieu Bastareaud, victime d’une rupture partielle du biceps droit.

Ceux-ci se sont entraînés en public mercredi après-midi, par un temps plus doux et devant 600 jeunes. Les Baa’Baas » étaient visiblement plus ouverts que les Fidjiens, même s’ils ont suivi une séance tonique avec travail en mêlée, combinisons en touche, et attaques des trois-quarts.

Des Barbarians très cool

Et comme les Mélanésiens, les Français se sont largement prêtés aux selfies et aux autographes demandés par les jeunes présents dans la tribune sud du Stadium, la seule ouverte pour le moment.

Rugby Barbarians Fidji
Les rugbymen fidjien se sont entraînés lundi au Stadium de Lille Métropole (photo JMD/Sports5962)

Les deux équipes, qui vont certainement fournir du spectacle, s’attendent à une ambiance de feu samedi. « La métropole a fait ce qu’il fallait pour que ce soit une belle fête » affirme ainsi le manager général des Barbarians Denis Charvet dans Rugbyrama. « Nous sommes heureux d’aller à Lille, dans un territoire qui a besoin de se nourrir du rugby, et c’est une superbe promotion. Il me tarde d’y être. »

S’il n’y a pas d’enjeu particulier pour ce test-match de rugby, cette rencontre Barbarians – Fidji à Lille est très important pour l’équipe du site de France 2023 dirigée par Jérémy Benages.  » Cela fait deux ans que nous sommes installés à Lille », rappelle ainsi le directeur du site. « Il a fallu monter l’équipe, recruter les volontaires (il y en plus de 600), rencontrer toutes les parties concernées, et trouver nos marques. Aujourd’hui, tout ce travail de construction est fait. Maintenant, il nous faut une répétition générale à un an de la compétition. D’où l’importance de ce match pour nous. Ce sera un test grandeur nature. »

Une répétition générale pour le site lillois

C’est pourquoi une cinquantaine de personnes de France 2023 travailleront sur ce match international. Mais les volontaires viendront aussi au match pour prendre la température de l’évènement sur lequel ils interviendront l’an prochain.

Un évènement qui affiche déjà complet.  » Tous les billets ont été vendus pour les cinq matches à Lille », se félicite Jérémy Bénage. « Mais il reste une chance pour ceux qui n’ont pas réussi à en avoir en ligne sur le site de France2023. La bourse d’échange et de revente va prochainement ouvrir. »

En attendant le match France-Uruguay qui ouvrira la série lilloise le 14 septembre 2023, les organisateurs espèrent avoir 35 000 amateurs de rugby pour ce Barbarians-Fidji.  » La location a démarré lentement. Mais nous avons constaté une forte montée ces derniers jours sur la billetterie en ligne. »

Pour Jérémy Bénage, « ce match s’annonce spectaculaire entre les Barbarians et leur philosophe offensive, et une équipe qui va jouer la Coupe du Monde. En plus, les Baa-Baas n’ont plus joué ici depuis 1992. » C’était d’ailleurs au Stadium-Nord, actuellement en pleine reconstruction.

Cette fois, Fidjiens et Barbarians découvriront le grand stade de la MEL. Le fief du LOSC, mais aussi un antre pour le rugby qui a déjà accueilli le XV de France et les demi-finales du Top 14. Ce sera de nouveau le cas en 2024.

Maxime Machenaud sera le capitaine des Barbarians Français (photo JMD/Sports 5962)

Barbarians Français – Fidji, samedi 26 novembre au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq (15h). Prix des places: 10, 20 et 30 euros.

LES CAMPS DE BASE DE LA COUPE DU MONDE SONT OFFICIELS

Les nations qualifiées pour la Coupe du Monde de Rugby 2023 ont sélectionné leur Camp de Base Équipe, leur lieu de vie pendant la phase de poules.

Ce sont ainsi neuf régions qui accueilleront des équipes partout en France, au-delà des 10 villes et métropoles hôtes de la compétition, pour engager tout le pays autour de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

Après des évaluations techniques détaillées et des visites des sites candidats organisées entre novembre 2021 et janvier 2022, chaque nation qualifée s’est vu proposer trois options de Camps de Base Equipe. Le choix final est revenu aux équipes elles-mêmes. 

Comme annoncé depuis plusieurs mois, Le Touquet sera le camp de base de l’équipe d’Angleterre, qui a fait le choix de la proximité. Les amateurs de rugby, nombreux dans les Hauts-de-France, auront ainsi l’occasion de voir de près le XV de la Rose, au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq bien sûr (plus de place à vendre). Mais aussi sur les lieux d’entraînement comme le stade Ferdi Petit au Touquet, et le Stadium Lille Métropole.

Les camps de base des équipes

POULE A
Nouvelle-Zélande : Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes)
France : Rueil-Malmaison (Ile-de-France)
Italie : Bourgoin-Jallieu (Auvergne-Rhône-Alpes)
Uruguay : Avignon (Région Sud)
Namibie : Aix-les-Bains (Auvergne-Rhône-Alpes)

POULE B
Afrique du Sud : Toulon (Région Sud)
Irlande : Tours (Centre-Val de Loire)
Ecosse : Nice (Région Sud)
Tonga : Croissy-sur-Seine (Ile-de-France)
Roumanie : Libourne (Nouvelle-Aquitaine)

POULE C
Pays de Galles : Versailles (Ile-de-France)
Australie : Saint-Etienne (Auvergne-Rhône-Alpes)
Fidji : Lormont (Nouvelle-Aquitaine)
Géorgie : La Rochelle – Ile de Ré (Nouvelle-Aquitaine)
Vainqueur du tournoi final : Annoncé prochainement

POULE D
Angleterre : Le Touquet-Paris-Plage (Hauts-de-France)
Japon : Toulouse (Occitanie)
Argentine : La Baule-Escoublac (Pays de la Loire)  
Samoa : Montpellier (Occitanie)
Chili : Perros-Guirec (Bretagne

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Barbarians Français Fidji à Lille

Les commentaires sont fermés.