RUGBY : UN XV DE FRANCE RENOUVELE POUR AFFRONTER L’URUGUAY

Sélection France-Uruguay
Anthony Jelonch sera le capitaine du XV de France face à l'Uruguay (photo FFR)

Après la belle victoire contre les All Blacks, Fabien Galthié a choisi de faire tourner la sélection de l’équipe de France face à l’Uruguay. Les cadres seront au repos. Priorité à la fraîcheur pour le 2ème match de la Coupe du Monde jeudi soir au stade Pierre-Mauroy. Le revenant Antoine Jelonch sera le capitaine de ce groupe « new look » chargé de conforter la première place des Bleus.

L’équipe de France est arrivée ce mardi à Lille. Joueurs et staff ont en effet pris le TGV pour ce court déplacement. Nombreux d’ailleurs étaient les supporters à attendre les Bleus à leur arrivée ce midi à la gare Lille-Europe. Le groupe est ensuite parti rapidement vers l’hôtel Mercure de Marcq-en-Baroeul où il restera jusqu’à vendredi.

Mais difficile pour les supporters d’approcher les joueurs. Les forces de police sont très présentes, tout comme les agents de sécurité. Même pour l’annonce de la sélection cet après-midi, les nombreux journalistes présents ont eu droit à une fouille de leurs matériels, par un chien de la brigade cynophile, avant de devoir quitter les lieux dans la demi-heure suivant la fin de la conférence de presse.

Jelonch capitaine dès son retour

Il est 15h lorsque Fabien Galthié vient annoncer la sélection de la France contre l’Uruguay pour le match de jeudi face à l’Uruguay (21h au stade Pierre-Mauroy). A ses côtés, le 2è ligne Anthony Jelonch, titularisé au centre de la troisième ligne six mois et demi après sa blessure au genou contre l’Écosse dans le cadre du Tournoi des Six Nations… « J’ai été opéré le 6 mars, il y a un peu plus de six mois. Au début j’ai eu des doutes, c’est sûr, mais j’ai toujours eu cette Coupe du Monde en ligne de mire cette. J’ai franchi toutes les étapes avec succès, mon genou tient bien, j’ai le feu vert de tous les chirurgiens, des kinés. Je me suis donné les moyens d’accrocher cette Coupe du Monde et dans ma tête je suis à 100 %. Avec ça on peut réussir de belles choses. »

« L’enjeu pour nous, c’est de constituer la meilleure équipe du moment »

Fabien Galthié

Jelonch sera aussi capitaine pour la première fois depuis la tournée de 2021 en Australie. Ce que Fabien Galthié justifie ainsi. « Anthony représente le groupe parfaitement : pendant 4 années, on a été parfois durement impactés, on a vécu des moments difficiles sur le plan du jeu, de l’adversité, de l’environnement. Le groupe a toujours fait corps mais les hommes ont été forts. Les hommes et les âmes. Le groupe a toujours fait corps, la force de notre groupe se situe là : la détermination, la confiance, la solidarité. »

Antoine Dupont en effet est laissé au repos, tout comme son compagnon de la charnière Mathieu Jalibert. Contre l’Uruguay, celle-ci sera composée de Maxime Lucu et Antoine Hastoy.

Douze changements

Pour sa 17e sélection, Maxime Lucu, qui a fait ses débuts internationaux en 2021, est titularisé pour la cinquième fois de sa carrière. Ce n’est que la deuxième fois qu’il évolue dans le XV de départ au côté du demi d’ouverture Antoine Hastoy, après un match contre les Fidji en préparation au mois d’août. 

Le sélectionneur a effectué 12 changements dans son XV de départ par rapport à l’équipe qui a battu la Nouvelle-Zélande. Seuls Cameron Woki, Gabin Villière et Yoram Moefana enchaînent deux titularisations. « On a constitué une équipe qui nous semble la plus complémentaire en termes de fraîcheur, de préparation, d’association. L’enjeu pour nous, c’est de constituer la meilleure équipe de France du moment », affirme Galthié..

Thomas Ramos, auteur de 17 points contre les All Blacks, laisse ainsi sa place à Melvyn Jaminet à l’arrière. « Je suis arrivé à la préparation un peu incertain car je n’avais fait d’entraînement à haute intensité depuis ma blessure ». », explique ce dernier.  » Quand j’ai su que la cheville était à 100 %, j’ai pu basculer mentalement et être à fond dans cette préparation. » Jaminet est un buteur aussi efficace que Ramos, qui sera quand même remplaçant au cas où…

Sélection France Uruguay
Sekou Macalou et Melvyn Jaminet seront titulaires face à l’Uruguay (photo JMD/Sports 5962)

La plupart des joueurs du XV de France vont découvrir le stade Pierre-Mauroy, grâce à cette sélection contre l’Uruguay. C’est le cas de Jaminet. « C’est la première fois que je viens à Lille. Je suis toujours très excité de découvrir de nouveaux stades. En plus, je sais que ce stade est fantastique. On veut donner aux supporters l’envie de nous supporter. On a tous cette excitation de montrer un beau visage et de jouer un beau rugby. »

Acceptons en l’augure.

La sélection contre l’Uruguay

Titulaires

1 Jean-Baptiste Gros                
2 Pierre Bourgarit                    
3 Dorian Aldegheri                    
4 Cameron Woki                        
5 Romain Taofifenua                    
6 Paul Boudehent                    
7 Sekou Macalou                        
8 Anthony Jelonch (cap.)                
9 Maxime Lucu                        
10 Antoine Hastoy                        
11 Gabin Villière                        
12 Yoram Moefana                        
13 Arthur Vincent                        
14 Louis Bielle-Biarrey                
15 Melvyn Jaminet               

Remplaçants

16 Peato Mauvaka                
17 Reda Wardi        
18 Sipili Falatea                
19 Bastien Chalureau                
20 Thibaud Flament                
21 François Cros            
22 Baptiste Couilloud            
23 Thomas Ramos

Les réactions des autres sélectionnés

Louis Bielle-Biarrey, ailier. « Evidemment , je suis super content. Tout va très vite pour moi, je ne réalise pas forcément. Ce match, provoque de l’enthousiasme et j’ai envie de prendre du plaisir. »

Romain Taofifénua, 2è ligne. « Ça fait toujours plaisir de commencer les matchs même si ça ne me dérange pas d’être finisseur, car je rentre en général assez tôt. J’ai déjà été amené à l’être plusieurs fois, ça ne change pas grand-chose. »

Sekou Macalou, 3è ligne. « J’étais très déçu, tout le monde voulait jouer ce match » (ndlr: contre les All Blacks). « J’attendais ce match, toute l’atmosphère qu’il y avait autour. Comme tout compétiteur, j’avais envie de jouer. Mais j’ai vite basculé quand j’ai vu que les gars ont gagné et surtout, il y a plein d’autres matches qui arrivent. »

France-Uruguay, 2è journée de la Poule A de la Coupe du Monde de rugby. Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq, jeudi 14 septembre (21h)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Présentation France Uruguay Coupe du Monde de rugby
  2. Rugby France Uruguay 27-12 à Lille

Les commentaires sont fermés.