TOUR DE FRANCE : GESCHKE QUI RIT, WALSCHEID QUI PLEURE, DEUX DESTINS ALLEMANDS…

Cofidis Geschke
Simon Geschke a préservé son maillot à pois sur la route de Foix (photo Pauline Ballet/ASO)

Après une journée de repos à Carcassonne, le peloton du Tour de France 2022 attaquait ce mardi le triptyque pyrénéen. Cette première étape de montagne en Occitanie a été marquée par les Canadiens de Israël Premier Tech, mais aussi les Allemands de Cofidis. Le Québecois Hugo Houle s’impose dans cette 16ème étape entre Carcassonne et Foix. Chez Cofidis, Walscheid abandonne et Geschke conforte son maillot à pois.

L’équipe Cofidis a vécu une drôle de journée, ce mardi 19 juillet. Le team nordiste a commencé cette journée d’après-repos par une désillusion, pour la terminer par une satisfaction. Tout cela grâce à son tandem allemand.

Le grand Max Walscheid d’abord apprenait le matin qu’il était positif au covid, et contagieux. Lui qui souffrait de maux de gorge, lundi soir, s’est soustrait à un test Covid réalisé par le staff Cofidis. Il s’est avéré positif et un 2e test, ce mardi matin, l’a confirmé. Comme Guillaume Martin une semaine auparavant, il était contraint à l’abandon, laissant ses équipiers à 5 après celui de Victor Lafay.

Le dernier vainqueur du Grand Prix de Denain a eu du mal à batailler sur les sprints massifs, sa mission sur ce Tour. On l’a simplement vu sur l’étape des pavés, où il a pris la 12ème place malgré une chute.

Max Walscheid renonce, victime du covid (photo JMD/Sports 59/62)

La belle opération de Simon Geschke

Désormais, l’équipe nordiste devait se concentrer sur un objectif: le maillot à pois détenu depuis une semaine par l’autre Allemand de Cofidis, Simon Geschke.  Dès le km 3, il fait partie des premiers à s’échapper. Il s’agit rapidement de la plus grande échappée de ce Tour de France avec 28 coureurs. 

Le Berlinois est à l’aise sur ces routes d’Occitanie. Il avait en effet remporté la 1ère étape de la Ronde de l’Isard en 2007. Geschke passe ainsi en tête au sommet du Port de Lers (1è catégorie), empochant ainsi 10 points précieux. Dans le 2ème col du jour, le difficile Mur de Péguère, il prend cette fois 2 points grâce à sa 5ème place.

Simon réalise ainsi une excellente opération. Il compte désormais 58 pts, soit 19 de plus sur son premier poursuivant, le Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché Wanty Gobert). Mais Simon Geschke et toute l’équipe Cofidis savent que la bataille pour conserver le maillot va redoubler d’intensité dans les prochains jours. Pour le moment, il peut savourer, le temps de quelques heures, de le conserver une journée de plus.

« Avec ce maillot, je ne peux pas avoir plusieurs objectifs », confie-t’il ainsi sur le site de son équipe. » Celui d’aujourd’hui, en intégrant l’échappée, c’était de marquer le plus de points possibles. J’étais concentré dessus malgré la fatigue, la chaleur et la bataille pour la victoire d’étape. À la fin, je ne peux que me réjouir d’avoir conforté un peu mon avance. On va tout faire pour bien récupérer ce soir et tenter de le conserver le plus longtemps possible. Il reste deux étapes vraiment délicates à gérer. J’espère que la chance sera un peu de mon côté. »

L’EXPLOIT DE HUGO HOULLE

Hugo Houle dédie sa victoire à son frère décédé dans un accident (photo Pauline Ballet/ASO)

Dans l’échappée de Simon Geschke figurait notamment deux Canadiens: Michaël Woods et Hugo Houlle, tous deux de l’équipe Israël Premier Tech. Nos deux cousins d’Amérique vont être les rois de cette première étape pyrénéenne.

La reprise des débats après la deuxième journée de repos s’est jouée sur un terrain pyrénéen qui s’est durci dans le final avec les ascensions au Port de Lers et du Mur de Péguère. La volumineuse échappée du jour s’est désintégrée sur ces premières pentes, pour s’amaigrir à une poignée de coureurs parmi lesquels Hugo Houle s’est montré le plus audacieux et le plus résistant, attaquant à 40 km de l’arrivée pour aller chercher sa première victoire en dehors des championnats du Canada.

Avec ce raid solitaire, le Québecois devient le deuxième vainqueur canadien de l’histoire du Tour de France après Steve Bauer en 1988, son directeur sportif aujourd’hui dans l’équipe d’Israel-Premier Tech. Parmi les acteurs du classement général, Romain Bardet a subi la journée et dégringolé en 9e position de la hiérarchie, à 6’37’’ de Jonas Vingegaard, attaqué mais pas inquiété par Tadej Pogacar. 

On notera aussi la belle performance de Valentin Madouas (Groupama-FDJ), 2ème de l’étape. Toujours pas de victoire française malheureusement dans ce Tour de France 2022.

Hugo Houle décroche sa première victoire en World Tour (photo Pauline Ballet/ASO)

Classement de la 16ème étape

1 – HOULE Hugo (Israel – Premier Tech) les 178,5 km en 4:23:47
2 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 1:10
3 – WOODS Michael (Israel – Premier Tech) m.t
4 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 1:12
5 – STORER Michael (Groupama – FDJ) + 1:25
6 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 1:40
7 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious) m.t
8 – GESCHKE Simon (Cofidis) + 2:11
9 – BURGAUDEAU Mathieu (TotalEnergies) + 5:04
10 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) m.t

Le classement général

1 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) en 64:28:09
2 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) + 2:22
3 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 2:43
4 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) + 4:15
5 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 4:24
6 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) + 5:28
7 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 5:46
8 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 6:18
9 – BARDET Romain (Team DSM) + 6:37
10 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 10:11

Profil de la 17ème étape

Simon Geschke devra encore batailler ce mercredi pour rester en tête du classement de la Montagne. La 17ème étape entre Saint-Gaudens et Peyragudes sera courte (130km), mais difficile avec trois cols de 1ère catégorie et une arrivée au sommet. Ce sera l’avant-dernière occasion pour Tadej Pogacar de reprendre du temps à Jonas Vingegaard.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 923 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour de France 18ème étape Geschke perd le maillot à pois

Les commentaires sont fermés.