VOLLEY-BALL: CAMBRAI SURVOLE LES PLAY-DOWNS

volley Cambrai
Plus rien n'arrête les volleyeurs de Cambrai (archives JMD/Sports 5962)

Le Cambrai Volley Elan Club poursuit sa série incroyable dans les play-downs de Ligue A masculine. Les Cambraisiens remportent leur 8ème victoire en 9 matches contre Toulouse (3-0). Le maintien était assuré depuis un moment. Mais ces résultats victorieux effacent le parcours laborieux en phase régulière et permettent d’espérer une meilleure saison à venir.

Après la brillante saison de la montée, qui a vu le Cambrai Volley Elan Club (CVEC) parvenir en demi-finale de ligue A masculine (LAM), cette 2ème saison dans l’élite a été plus douloureuse. Après un bon début le club a connu des problèmes après le derby du Nord à Tourcoing. Problèmes de covid, de blessures longues comme celle du pointu ukrainien Vasyl Tupchii ainsi qu’une crise interne, qui a vu un changement inattendu de présidence.

Bref à la fin de la phase régulière, Cambrai était avant-dernier du championnat. Le manager Gabriel Denys a repris l’équipe à la place de l’entraîneur Roman Ondrusek, malade. Et apparemment, l’effet Denys a pris.

Cambrai Volley roi des play-downs

Les Cambrésiens revenus au complet, ont en effet enchaîné les succès: 8 sur 9 matches joués dans ces play-downs. Le CVEC a laissé loin l’AS Cannes championne de France en titre, condamné à la relégation en Ligue B masculine (LBM).

Mercredi soir, les Cambrésiens jouaient leur dernier match de la saison à domicile contre Toulouse devant 673 spectateurs à la salle Vanpoulle. Ceux-ci ont vibré une dernière fois car le CVEC a facilement gagné ce match en trois sets devant les Spacer’s: 25-19, 25-19 et 30-28 en 1h23. Seule la dernière manche a été accrochée.

Supérieurs en attaque et au service, les Nordistes ont fait le spectacle avec Paul Villard (15 points) et Tomislav Mitrasinovic (20 points), bien servis par Gregor Robret élu homme du match.

Grâce à ce succès sans bavure, Cambrai Volley passe devant Toulouse à la 2ème place des play-downs. Les Nordistes remontent aussi à la 10ème place finale du championnat, derrière Poitiers. Les Nordistes jouent justement leur dernier match chez les Poitevins, assurés eux de la 9ème place.

Montpellier, Le Cannet et Saint-Nazaire champions

Alors que la plupart des clubs pros, comme le Tourcoing LM et le VC Marcq-en-Baroeul sont en vacances, la saison n’est pas encore finie avec ces play-downs interminables. On peut d’ailleurs s’interroger sur l’intérêt de cette formule à rallonge, puisqu’un seul club, Cannes en l’occurrence, descend en LMB. Tout cela pour un mini-championnat à 6 équipes, avec 10 journées complètes en matches aller-retour. C’est lourd pour éliminer un seul club…

Les Nazairiens champions de France de LBM retrouveront Tourcoing et Cambrai en LAM la saison prochaine (photo LNV)

Tourcoing et Cambrai évolueront donc en LAM la saison prochaine. On espérait un 3ème club des Hauts-de-France avec Saint-Quentin qui disputait la finale de LBM. Mais les Axonais se sont inclinés face à des Nazairiens tout simplement supérieurs. Le SNVB bat en effet le SQV en en trois manches (3-1, 3-2, 1-3).

Le titre de Ligue A féminine va au Cannet vainqueur également par trois matches à zéro de Mulhouse. Celui de Ligue A masculine revient à Montpellier, vainqueur également en trois manches de Tours. Le club héraultais redevient champion de France 47 ans après son dernier titre.

Montpellier est champion de France de Ligue A masculine (photo LNV)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 592 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.