VOLLEY-BALL: TROIS NORDISTES AUX JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO

L'affiche de la Fédération française de volley-ball

Alors que la Ligue des Nations de volley-ball oppose les meilleures équipes mondiales, en Italie, la Fédération française a publié la composition de l’équipe de France qui participera dans quelques semaines aux Jeux Olympiques de Tokyo. Une sélection sans surprise qui sera dirigée pour la dernière fois par Laurent Tillie, qui avait prolongé son contrat d’un an après le report des JO. Trois volleyeurs nordistes figurent dans cette équipe qui brille en Ligue des Nations, et qui visera clairement une médaille à Tokyo.

Le premier est arrivé la saison dernière au Tourcoing Lille métropole volley. C’est Daryl Bultor. Originaire de Guadeloupe, ce central de 1m97 s’est rapidement acclimaté au Nord, après son transfert de l’Arago de Sète. Il a débuté en équipe de France le 13 mai 2017 face à la Belgique. Depuis, Laurent Tillie l’a régulièrement sélectionné. Et au TLM, Mauricio Paes en a fait un taulier de l’équipe.Ce grand amateur de rap a réussi une saison très régulière qui a permis à son club d’accéder aux play-off.

Contrairement à Daryl Bultor, les deux autres volleyeurs nordistes ssélectionnés pour Tokyo ont nés dans la région mais évoluent actuellement à l’étranger . C’est le cas de Yacine Louati.

Louati, le retour

Ce réceptionneur-attaquant de 1m98 joue au Jastrzębski Węgiel, club avec lequel il vient d’âtre sacré champion de Pologne. Mais Louati est né le 4 mars 1992 à Tourcoing. Et c’est au TLM qu’il a débuté sa carrière pro avant de partir à Montpellier en 2013.

Il a par la suite joué à Menin, Toulouse, Chaumont et Padoue, avant de partir la saison dernière en Pologne. Il a retrouvé l’équipe de France l’an passé, après quelques saisons en dehors du groupe. Son passage en Italie puis en Pologne lui a permis de progresser à l’échelon international.

Photo France Volley

 » Avec la fin de l’ère Tillie, on a envie d’aller au bout, de jouer les Jeux et d’avoir le plus beau résultat que l’on puisse avoir », a ainsi confié Louati dans un récent entretien à la FFVB TV. » On a aussi une certaine curiosité de voir ce qui va se passer derrière. On a tous très faim de volley, et cela se voit sur le terrain… »

Chinenyeze, le surdoué

Le 3ème mousquetaire est originaire de Dunkerque où il a découvert le volley . Il allait voir des matchs avec son père,. Barthélémy Chinenyeze n’a commencé à pratiquer qu’à l’âge de 13 ans. Six ans plus tard, voilà celui qui, petit, se rêvait médecin, déjà en équipe de France, fêtant sa première sélection le 13 mai 2017 face à la Belgique à Tours, en même temps que Yacine Louati « Un match qui restera gravé, c’est énorme, en plus on a gagné ! » D’abord accueilli au Pôle Espoir de Wattignies, il a ensuite intégré le Centre national de Volley-ball . Cela avant de débuter sa carrière professionnelle à Toulouse.

Depuis deux ans, ce central de 2m01 joue à Vibo Valentia, dans le sud de l’Italie. La saison prochaine, il évoluera à Milan, l’un des tout meilleurs clubs transalpins. A 23 ans, le natif de Coudekerque-Branche a connu une progression fulgurante. Et c’est justement en Italie que se dispute la Ligue des Nations.

Barthélémy s’était confié à France Volley avant la Ligue des Nations

L’équipe de France et ses trois « chtis » a débuté la Ligue des Nations le 28 mai par un succès contre la Bulgarie (3-0). Elle est actuellement 5ème au classement de la phase préliminaire avec 8 victoires et 4 défaites. Il lui reste trois matches à jouer contre l’Iran ce lundi, l’Argentine mardi et la Pologne mercredi, avant d’attaquer la phase finale.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 174 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Romain Mahieu BMX sélectionné aux Jeux Olympiques de Tokyo
  2. Helena Ciak à Tokyo pour une première médaille olympique
  3. Les Nordistes à Tokyo obtiennent quatre médailles par équipes
  4. Barthélémy Chinenyeze à Dunkerque en séance de dédicaces

Les commentaires sont fermés.