CYCLISME : MATHIEU VAN DER POEL REMPORTE SON 3EME TOUR DES FLANDRES

Le triomphe de Mathieu van der Poel au Tour des Flandres 2024 (photo Flanders Classics)

Le Néerlandais Mathieu van der Poel remporte le Tour des Flandres 2024 à l’issue d’une démonstration de force impressionnante. Il précède l’Italien Luca Mozzato et l’Allemand Nils Politt. Le champion du Monde remporte ainsi son 3ème « Ronde » et entre dans la légende. Il sera encore le super favori de Paris-Roubaix dans une semaine.

175 coureurs de 25 équipes ont pris le départ du Tour des Flandres 2024 sur la place d’Anvers. Au programme de cette 108è édition: 270 km de route, avec 17 monts au programme, rassemblés tous dans les Ardennes flamandes, autour de la ville-arrivée, Audenarde, à 60 km de Lille. Comme à Paris-Roubaix chez nous sur les pavés, un public énorme se pressait ainsi autour des fameux « bergs », où se joue le « Ronde van Vlaanderen ». En ce dimanche pascal, c’était donc la fête nationale flamande, dans ce monument du cylisme qui partait en mars pour la première fois depuis longtemps.

La course démarre rapidement, avec une échappée de 8 coureurs qui se constitue 13 km seulement après le départ. Elle se compose de Bert Van Lerberghe (Soudal – Quick-Step), David Dekker (Arkéa – B&B Hôtels), Stanislaw Aniolkowski (Cofidis), Damien Touzé (Decathlon AG2R La Mondiale), Amund Grondahl Jansen (Jayco AlUla), Elmar Reinders (Jayco AlUla), Lionel Taminiaux (Lotto Dstny) et Jelle Vermoote (Bingoal). Un seul Français donc (Touzé), mais aussi un coureur de Cofidis, le sprinter polonais Aniolkowski.

Un Français dans l’échappée matinale

Cette échappée matinale aura du mal à creuser un écart conséquent. Car le peloton est en pleine bagarre. Mais il laisse finalement partir le groupe après une heure de poursuite. Celui-ci passe à Audenarde (km 120), avec 4 minutes d’avance. Mais c’est bien sûr dans la zone des monts, peu après, que la course va réellement commencer.

La première montée du Vieux Quaremont voit ainsi le peloton accélérer. Les premières chutes arrivent et les favoris restent au chaud, à 135 km de l’arrivée. La Groupama-FDJ va jouer de malchance avec les chutes de ses deux leaders, Valentin Madouas et Stefan Küng. Le peloton commence à fondre dans cette course par élimination. L’avance des fuyards aussi… alors que la pluie s’invite sur le parcours.

Ceux-ci sont en effet repris avant le Berendries par un groupe de poursuivants, à 92 km de l’arrivée. Alors que l’on attend Mathieu van der Poel, c’est Mads Pedersen (LIDL-Trek) qui déclenche les hostilités. L’ancien vainqueur du Grand Prix d’Isbergues attaque ainsi à 80 km du but, avec un équipier… de VDP, Gianni Vermeersch.

Tour des Flandres 2024 Mathieu van der Poel
Mathieu van der Poel dans le Vieux Quaremont (photo Martine Lainé)

Le Danois va ainsi s’épuiser dans cette attaque trop lointaine. Van der Poel en profite pour revenir, avant d’attaquer à son tour dans le 2è ascension du Vieux Quaremont, alors que la pluie s’intensifie. Il reste alors 55 km à couvrir, et le Néerlandais préfère attendre et rester dans le groupe de tête, réduit à une dizaine d’unités. Mais le champion du Monde s’est montré impressionnant. Et on ne voit pas à ce moment qui peut le battre.

L’erreur tactique de Pedersen

Les Français sont malheureusement absents dans cette bataille des monts. Une bataille qui connaît un épisode décisif dans le terrible Koppenberg. L’Espagnol Garcia Cortina connaît un problème mécanique. Les coureurs mettent pied à terre derrière lui. Seuls Van der Poel, Pedersen et Mattéo Jorgenson (vainqueur de A Travers la Flandre), restent sur leur vélo. La victoire se joue à ce moment-là.

Mathieu van der Poel s’envole en effet dans le Taaienberg et file vers un 3ème succès dans le Tour des Flandres. Matteo Jorgenson, Alberto Bettiol, Ivan Garcia Cortina, Tim Wellens, Dylan Teuns, Laurenz Rex et Mads Pedersen composent le groupe de poursuivants derrière Van der Poel. Ceux-ci ne reviendront pas.

Mathieu van der Poel remporte donc le Tour des Flandres 2024 en tuant tout suspense, faute d’une véritable opposition. Il est le premier coureur de l’histoire à monter consécutivement à cinq reprises sur le podium du Tour des Flandres (vainqueur en 2022 et 2020, deuxième en 2023 et 2021). Il précède l’Italien de Arkéa Luca Mozzato, qu’on n’attendait pas à pareille fête, et l’Allemand Nils Politt. l’Australien Michaël Mattheuws, 3è, est en effet déclassé pour sprint irrégulier; dans un groupe qui termine à une minute du grand vainqueur du jour. Le premier Français, Valentin Madouas, termine 16è à 2 minutes du vainqueur, malgré la malchance.

L’arrivée triomphale du prodige au Tour des Flandres 2024

Rendez-vous donc dimanche pour la « revanche » à Paris-Roubaix. Mais sur ce qu’il a montré ce dernier dimanche de mars, on ne voit pas qui peut battre Mathieu van der Poel, l’extra-terrestre.

Le classement du Tour des Flandres 2024

1 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin – Deceuninck) les 270,8 km en 6:05:17 (44,5 km/h)
2 – MOZZATO Luca (Arkéa – B&B Hotels) + 1:02
3 – POLITT Nils (UAE Team Emirates) m.t
4 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) m.t
5 – MORGADO António (UAE Team Emirates) m.t
6 – SHEFFIELD Magnus (INEOS Grenadiers) m.t
7 – NAESEN Oliver (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
8 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) m.t
9 – BETTIOL Alberto (EF Education – EasyPost) m.t
10 – SKUJIŅŠ Toms (Lidl – Trek) m.t

Les réactions

Mathieu van Der Poel (au micro de la RTBF). « Pour moi, c’était l’une des courses les plus difficiles que j’ai faite et dans ces conditions météorologiques…Je suis vraiment cramé. Je ne pouvais plus rien faire durant les dix derniers kilomètres. J’ai presque fermé les yeux sur la fin, j’étais vraiment à la limite. J’avais juste la force suffisante pour lever mon vélo sur la ligne. C’était très dur avec la pluie et les températures. J’étais heureux de voir l’arrivée. Gagner le Ronde avec ce maillot de champion du monde, c’est une sensation très spéciale », Je ne peux pas encore penser à Roubaix. Là, je suis complètement mort. » »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Adri van der Poel après la victoire de son fils au Tour des Flandres 2024.

Valentin Madouas (Groupama-FDJ), 16è et premier coureur français. « C’était une course vraiment difficile, et les conditions l’ont rendue encore plus compliquéeJ’ai souffert de la pluie musculairement. Le résultat reflète mon niveau du jour. Il n’y a pas d’excuses. J’ai donné tout ce que j’avais à donner aujourd’hui ».

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Paris-Roubaix Décathlon AG2R sans complexe
  2. Roubaix Van der Poel réussit le doublé

Les commentaires sont fermés.