VOILE : VICTOIRE AMERICAINE SUR THE OCEAN RACE

The Ocean Race 5è étape
Le Normand Charlie Dalin célèbre la victoire à Aarhus (photo Sailing Energy/The Ocean Race)

Le voilier américain « 11th Hour Racing Team » de Charlie Enright remporte mardi soir la 5ème étape de The Ocean Race, le tour monde en équipages et avec escales. Il précède le bateau franco-suisse Holcim-PRB de Kevin Escoffier, et l’Imoca allemand Malezia, de Boris Hermann. Il prend ainsi la tête de la course au classement général, après cette étape record sur l’Atlantique nord entre Newport et Aarhus, au Danemark.

Cette victoire est particulièrement importante : l’étape transatlantique est une étape qui compte double et, grâce à cette performance, 11th Hour Racing Team s’est hissé pour la première fois en tête du classement général de la course.

« Cela fait plaisir d’être en haut du classement », a admis Charlie Enright lorsqu’il a mis pied à terre. « C’est plus important d’être en tête en juillet que maintenant, mais c’est un premier pas dans la bonne direction. »Nous avons essayé d’apporter des améliorations progressives dans tous les domaines de la campagne », a-t-il ajouté lorsqu’on lui a demandé comment l’équipe avait remporté les deux dernières étapes. « Nous l’avons fait à bord du bateau, nous l’avons fait sur le plan technique, sur le plan logistique et nous nous sommes préparés à réussir dans tous les domaines au sein de l’équipe ».

« Super heureux de cette victoire ici à Aarhus, à l’occasion de ma première participation à The Ocean Race, » a ajouté le Français Charlie Dalin. « Ça a été extrêmement rapide, j’ai l’impression d’être parti de Newport il y a deux jours. C’était vraiment génial de naviguer de manière aussi intense. »

Sprint pour la 2ème place

Près de 4 heures après la victoire de 11th Hour Racing Team, Team Holcim-PRB a décroché une deuxième place durement gagnée, tenant tête à Team Malizia qui a terminé à seulement cinq minutes derrière, en troisième position, de cette 5ème étape de The Ocean Race.

« Je pense que nous avons navigué rapidement et aussi bien que les autres« , a déclaré Kevin Escoffier. « Nous avons eu quelques problèmes – au début, nous avons dû faire confiance à notre (nouveau) mât, puis nous avons battu le record des 24 heures, mais ce n’était pas suffisant… Mais en terminant à la deuxième place, nous avons encore la possibilité de gagner The Ocean Race. »

Rappelons que Team Holcim PRB avait abandonné lors de l’étape précédente suite à un démâtage.

The Ocean Race 5è étape
Kevin Escoffiet et Holcim-PRB terminent 2è à Aarhus (photo Sailing Energy/The Ocean Race)

Pour Team Malizia, la troisième place les laisse plus loin qu’ils ne le souhaiteraient au classement général, mais le co-skipper Will Harris s’est montré défiant et confiant lorsqu’on lui a demandé s’ils pouvaient encore gagner la course.

L’Imoca français Biotherm de Paul Meilhat reste en course, proche de la pointe Nord de l’Ecosse, avec plus de 500 milles nautiques à parcourir jusqu’à l’arrivée. L’équipe navigue lentement, en protégeant le mât, et ne sera pas à Aarhus avant la fin de la semaine.

Informations The Race

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1510 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Ocean Race 6ème étape Enright vainqueur

Les commentaires sont fermés.