VOLLEY-BALL: TOURCOING BAT CHAUMONT ET RESTE EN COURSE EN PLAY-OFF

Volley TLM Chaumont
Les Tourquennois soudés autour de Julien Lemay (photo JMD/Sports5962)

Le TLM Volley bat jeudi soir Chaumont VB 52 en 5 sets lors du 3ème match des 1/4 de finale des play-offs, en Ligue A masculine de volley-ball. Menés désormais 2 manches à une, le Tourcoing Lille Métropole conserve une chance de se qualifier s’il bat à nouveau samedi soir le club de Haute-Marne dans la salle Pierre-Dumortier qui s’est transformée en véritable chaudron lors de ce match à sensations.

Les play-offs marquent un nouveau championnat dans la saison. Après la phase régulière disputée en matches aller et retour les 8 meilleurs clubs sont qualifiés pour cette 2è partie. Une phase couperet aux allures de Coupe avec élimination directe. Et à la fin il n’en reste qu’un…

Cette saison la Ligue nationale de volley-ball (LNV) a rallongé ces play-offs en ligue A masculine. Pour se qualifier, les clubs doivent gagner trois matches au meilleur des cinq manches comme au tennis. C’est dire que le TLM volley n’avait plus le droit à l’erreur ce jeudi 14 avril en accueillant Chaumont, vainqueur des deux premiers matches dans sa salle (3-1 et 3-0). Le TLM devait donc à tout prix gagner cette 3è manche au complexe sportif Léo-Lagrange. Sinon c’était l’élimination directe et donc, la fin d’une saison un peu bizarre composée de hauts et de bas.

Chaumont domine longtemps le match

La salle Pierre Dumortier est presque pleine pour ce qui pouvait constituer le dernier match de la saison à Tourcoing. Mais le public était chaud et donnait une ambiance chaudron toujours redoutée par les adversaires. C’est ce qu’ont constaté sur place le président de la Ligue nationale de volley-ball, Yves Bouget, et la vice-présidente chargée des sports à la Région, Florence Bariseau, venus assister à ce choc entre le TLM volley et Chaumont.

Mais les Chaumontais ont en vu d’autres. Ils prennent le contrôle du premier set pour creuser un écart de 5 points (11-16) que les Nordistes ne parviennent pas à combler. Malgré un Julien Winkelmuller très en verve, Chaumont gagne facilement cette 1è manche 19-25 en 27 minutes.

La situation devient compliquée et les Télémistes doivent à tout prix égaliser. Ils attaquent bien la 2è manche, face à des Hauts-Marnais qui ne lâchent rien. Pourtant sous la pression de Julio Cardenas et Daryl Bultor, les visiteurs se montrent moins précis. Le TLM prend 5 points d’avance (18-13).

Ils concluent le set 25-20 après le visionnage du dernier point marqué par Cardenas mais contesté par Chaumont qui a auparavant sauvé une balle de set. Les joueurs prennent dix minutes de repos. Un nouveau match va alors commencer.

Les Tourquennois ont bien défendu face à Chaumont (photo JMD/Sports5962)

Un impressionnant bras-de-fer

Le match monte en intensité dans le 3è set. Chaumont prend un léger avantage sans parvenir à décrocher Tourcoing. Les spectateurs crient de plus en plus fort, à chaque point réussi par Bultor, Winkelmuller ou Cardenas. Et notamment quand le TLM égalise 16 partout.

Mais le CVB52 impressionnant de solidité, creuse tranquillement l’écart et gagne ce set décisif 21-25 en 30 minutes. Ses deux leaders Gutierrez Suarez et Aciobanitei empilent les points en attaque et au block.

Les joueurs de Mauricio Paes jettent toutes leurs forces dans un 4è set qu’ils doivent à tout prix gagner pour rester en vie. Le TLM s’accroche. Mais Chaumont reprend régulièrement ces deux petits points d’avance qui suffisent pour conclure un set.
La situation bascule quand Tourcoing revient en fin de manche et prend pour la 1è fois l’avantage 20-19. Le public est debout pour cette fin de match renversante. Les deux coaches enchaînent les temps forts dans le « money time ». Le match devient irrespirable. Agustin Loser, discret jusqu’à présent, cartonne à son tour. Tourcoing obtient plusieurs balles de set avant de conclure sur la 4è 30-28 en 38 minutes !

 » Dans le 4è set, nous avons mis de la pression au service« , explique ainsi le capitaine Julien Lemay. » C’était la clé du match car lors des deux premières rencontres, ils nous ont dominé dans ce secteur-là. On a réussi à les faire reculer en réception où ils avaient des balles plus hautes. Nous avions le temps de nous placer au block. Nous avons ainsi réussi à les faire déjouer avec nos services. On sait que c’est un secteur crucial pour nous. Là, on l’a retrouvé… »

Yves Bouget, président de la LNV, félicite l’entraîneur du TLM Mauricio Paes après sa victoire (photo JMD/Sports5962)

Le TLM euphorique dans le tie-break

Les deux équipes vont donc se départager dans le tie-break. Euphoriques, les Nordistes font la course en tête et mènent 7-2. La machine chaumontaise semble déréglée devant la furia verte. Cette fois, c’est Daniel Vaccari qui revient dans la partie. Les Sud-Américains de Tourcoing assomment ceux de Chaumont. Et finalement, les équipiers de Julien Lemay balayent les visiteurs 15-7 en 16 minutes.

 » Au tie-break, ça a tourné », poursuit Julien Lemay. » La rentrée de (Daniel) Vaccari à la place de Julien (Winkelmuller) a donné un peu d’air sur les balles hautes. Et puis aussi, il ne faut pas le nier, le public nous porte. »

On notera aussi que le champion olympique Daryl Bultor est désigné homme du match avec ces statistiques énormes: 11 points, 2 contres et 69% de réussite en attaque.

Une soirée historique pour le TLM Volley contre Chaumont

On retiendra effectivement de cette soirée l’ambiance énorme mise par les 2 000 spectateurs présents et la fanfare appelée par le club. » Cela restera pour moi une soirée historique dans l’histoire du club », affirme ainsi le manager général du TLM Yann Lavallée, qui cite aussi la finale de 2009 ici, et le match de la remontée en 2017 contre Rennes, en Ligue B. » L’arrivée ici des 30 musiciens de la fanfare a mis une dimension encore plus festive, encore plus fun. »

La fanfare a mis l’ambiance tout au long de la soirée (photo JMD/Sports5962)

Pour les joueurs, la priorité, c’est la récupération après ce match en 5 sets qui a duré plus de 2h20. Les dirigeants du club ont 48 heures pour préparer au mieux le 4è match qui aura lieu ce samedi 16 avril à 19h. » Ca va être chaud », explique ainsi Yann Lavallée. » Il va falloir remplir les caisses, remplir les bars, réactiver tour le monde. On n’était pas favoris au départ. Mais là on a peut-être renversé une tendance. Il y a encore une belle équipe à battre samedi. Il n’y a rien de fait. Mais on est encore vivants, et c’est le plus important. »

Ce 4è choc dans un nouveau classico du volley-ball français se jouera le même soir que le derby Lille-Lens quelques kilomètres plus loin. » C’est dommage, mais c’est tant pis pour le derby…« , termine dans un rire Yann Lavallée.

Samedi 16 avril (19h), complexe sportif Léo-Lagrange à Tourcoing

1/4 de finale des play_offs de Ligue A masculine (LAM)

4è match: Tourcoing Lille Métropole Volley – Chaumont Volley-Ball 52

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Volley Chaumont Tourcoing match d'appui

Les commentaires sont fermés.