CYCLISME : REMCO EVENEPOEL CONFIANT AVANT LE GIRO 2023

Giro 2023 Evenepoel
Remco Evenepoel sur le podium à Liège. (Photo by Luc Claessen/Getty Images/Soudal Quick Step)

Le 106ème Tour d’Italie débute ce samedi à Fossacesia Marina, dans la région des Abruzzes, par un contre-la-montre individuel. On s’attend dans ce Giro 2023 à un duel entre le Slovène Primoz Roglic, et le Belge Remco Evenepoel. Ce dernier fait preuve d’une incroyable maturité malgré ses 23 ans. Mais il s’attend à une bataille de trois semaines sur les routes italiennes. Et il compte bien ajouter un 2ème grand Tour à son palmarès, après la Vuelta 2022.

Avec trois contre-la-montre individuels et sept arrivées en côte, le Giro d’Italia devrait être une fois de plus une course difficile qui donnera aux prétendants au général de nombreuses occasions de faire la différence. Partant de Fossacesia Marina et se terminant à Rome, la Corsa Rosa propose un dénivelé positif de plus de 51 000 mètres, pour le plus grand plaisir de ceux qui devraient gagner du temps dans les trois étapes contre la montre.

Le champion du monde Remco Evenepoel emmènera Soudal Quick-Step lors du 106e Giro d’Italia (6-28 mai). Il entame ce Tour d’Italie deux semaines après son triomphe à Liège-Bastogne-Liège, où il a assommé tout le monde dans la côte de La Redoute. Comme à « La Doyenne », le Belge de 23 ans portera le dossard numéro un sur le dos lors de son départ pour le contre-la-montre individuel de la première journée.

Sérénité totale après le triomphe de Liège

 « je tiens à honorer ce magnifique maillot arc-en-ciel que je porterai tous les jours pendant les trois prochaines semaines. Ce n’est un secret pour personne que je vise à faire un bon classement général. Je peux compter sur une très bonne équipe, nous sommes tous motivés et prêts à faire de notre mieux », a déclaré Remco avant sa troisième participation à un Grand Tour.

Liège Remco Evenepoel
L’attaque de Remco Evenepoel dans la côte de la Redoute (photo Maxime Delobel/ASO)

Le champion du Monde a confirmé ses ambitions et son état de forme, lors de la visioconférence organisée jeudi après-midi depuis l’hôtel de l’équipe à Pescara. « J’arrive au départ du Giro d’Italia avec une solide confiance. Le fait d’avoir récemment remporté Liège–Bastogne–Liège pour la deuxième fois de ma carrière m’a apporté une réponse importante sur mon niveau après le stage d’altitude de Tenerife. Ce fut un succès qui a montré que je suis sur la bonne voie pour mai, exactement ce dont j’avais besoin avant le Giro. »

« Je me suis amélioré à la fois en escalade et contre-la-montre »

Remco Evenepoel

Evenepoel définit simplement sa tactique sur ce Giro 2023. « Essayer de gagner du temps sur les autres favoris du Giro dans les étapes contre la montre, économiser de l’énergie chaque fois que possible, et défendre ce temps en montagne. Depuis ma précédente présence ici, je me suis amélioré à la fois en escalade et en contre-la-montre, donc tout ce que j’espère maintenant, c’est que mon niveau soit assez bon pour les trois prochaines semaines. »

Evenepoel nouvelle star en Italie

En tous cas, le prodige d’Alost a déjà fait le buzz lors de la traditionnelle présentation des équipes mercredi soir. Une présentation qui a eu lieu devant une foule considérable à Pescara.

Remco Evenepoel aura une équipe totalement à son service lors de ce Giro 2023. Ilan Van Wilder notamment l’accompagnera en montagne. Pas de leader de rechange, ni même de sprinter pour des victoires d’étape. L’équipe belge mise tout sur son phénomène pour rattraper une campagne de classiques ratées, à l’exception de la Doyenne.

Le duel prévu pour le classement final avec Primoz Roglic promet en tous cas beaucoup durant ces trois semaines. Et il pourrait déjà endosser le maillot rose dès cette première étape avec un chrono qui lui convient tout à fait.

L’équipe Soudal Quick Step au Giro

Davide Ballerini (ITA)
Mattia Cattaneo (ITA)
Josef Cerny (CZE)
Remco Evenepoel (BEL)
Jan Hirt (CZE)
Pieter Serry (BEL)
Ilan Van Wilder (BEL)
Louis Vervaeke (BEL)

COFIDIS POUR UNE VICTOIRE D’ETAPE

L’année dernière, le team Cofidis visait le classement général avec Guillaume Martin. Mais le grimpeur normand était passé à côté de sa course. Cette fois, l’équipe nordiste vise une victoire d’étape. Elle comptera pour cela sur l’Italien Simone Consonni au sprint. Ou sur Rémy Rochas en montagne. Les deux coureurs l’ont confirmé lors de la conférence de presse organisée en visio vendredi matin. Tout comme leur directeur sportif Roberto Damiani.

« L’objectif, ce n’est pas de se mêler à la bataille pour le classement général, mais de donner un maximum de liberté aux coureurs afin d’aller chercher de bons résultats. Simone Consonni sera particulièrement attendu. Le Giro est son plus grand objectif de l’année, il a à cœur de briller et se présente avec un bon état de forme à l’issue d’un stage en altitude. De son côté, Rémy Rochas peut tirer son épingle du jeu en montagne et Jonathan Lastra aura un rôle d’électron libre. Hugo Toumire, Alexandre Delettre et Thomas Champion auront également l’occasion de s’illustrer. »

Giro 2023 Cofidis
Simone Consonni lors de la présentation des équipes (photo DR Getty Images/Team Cofidis)

Les étapes du Giro 2023

06.05.23Stage 1Fossacesia Marina – Ortona19.6 km (clm)
07.05.23Stage 2Teramo – San Salvo202.0 km
08.05.23Stage 3Vasto – Melfi213.0 km
09.05.23Stage 4Venosa – Lago Laceno175.0 km
10.05.23Stage 5Atripalda – Salerno171.0 km
11.05.23Stage 6Napoli – Napoli162.0 km
12.05.23Stage 7Capua – Gran Sasso D’Italia218.0 km
13.05.23Stage 8Terni – Fossombrone207.0 km
14.05.23Stage 9Savignano Sul Rubicone – Cesena35.0 km (clm)
15.05.23Repos
16.05.23Stage 10Scandiano – Viareggio196.0 km
17.05.23Stage 11Camaiore – Tortona219.0 km
18.05.23Stage 12Bra – Rivoli179.0 km
19.05.23Stage 13Borgofranco d’Ivrea – Crans Montana207.0 km
20.05.23Stage 14Sierre – Cassano Magnago194.0 km
21.05.23Stage 15Seregno – Bergamo195.0 km
22.05.23Repos
23.05.23Stage 16Sabbio Chiese – Monte Bondone203.0 km
24.05.23Stage 17Pergine Valsugana – Caorle197.0 km
25.05.23Stage 18Oderzo – Val di Zoldo161.0 km
26.05.23Stage 19Longarone – Tre Cime Di Lavaredo183.0 km
27.05.23Stage 20Tarvisio – Monte Lussari18.6 km (clm)
28.05.23Stage 21Roma – Roma126.0 km
Vidéo Dailymotion Cyclism’Actu/Giro d’Italia. Le parcours 2023

Les principaux engagés

Soudal Quick Step: Remco Evenepoel (Bel)

AG2R Citroën: Aurélien Paret-Peintre (Fra)

Arkéa Samsic: Warren Barguil (Fra)

Bahrain Victorious: Damiano Caruso (Ita), Santiago Buitrago (Col)

Bora Hansgrohe: Alexander Vlasov (Rus), Lennard Kämna (All)

Cofidis: Rémy Rochas (Fra)

Education Easypost: Rigoberto Uran (Col)

Groupama-FDJ: Thibaut Pinot (Fra)

Inéos Grenadiers: Tao Geoghegan Hart, Geraint Thomas (GB), Thymen Arensman (Hol), Pavel Sivakov (Fra)

Israël Premier Tech: Domenico Pozzovivo (Ita)

Jumbo Visma: Primoz Roglic (Slo)

Trek Segafredo: Bauke Mollema (Hol)

UAE Emirates: Joao Almeida (Por)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. 4 Jours de Dunkerque Sagan tête d'affiche 2023
  2. Giro Thibaut Pinot prend le maillot azur
  3. Giro abandon Evenepoel suite au covid

Les commentaires sont fermés.