CYCLISME : VUILLERMOZ, DE LIE, COPPONI, MUZIC ET SCOTT : LES ELUS DE LA PENTECOTE

Cyclisme Pentecôte
Alexis Vuillermoz s'impose à Brives-Charensac (photo Aurélien Vialatte/ASO)

Ce lundi de Pentecôte n’était pas chômé pour les forçats de la route, et a bien célébré le cyclisme. Plusieurs courses professionnelles avaient lieu en France, en Grande-Bretagne et en Belgique. Elles ont plutôt bien réussi aux Français. A commencer par Alexis Vuillermoz (TotalEnergies) qui remporte la 2ème étape du Critérium du Dauphiné et prend le maillot jaune de leader détenu par Wout Van Aert.

Après la démonstration de Wout van Aert sur la 1ère étape ce dimanche, il fallait une bonne dose d’audace pour prendre l’échappée du jour et croire en ses chances de voir l’arrivée en vainqueur. Cinq coureurs ont tenté l’aventure, avec réussite. Après avoir franchi le Mont Gerbier-de-Jonc, l’échappée du jour a bien résisté au retour du peloton pour conserver une poignée de secondes.

Le retour de Alexis Vuillermoz

En arrivant à Brives-Charensac, les cinq échappés se joués la victoire au sprint. Un scénario à la fois juste et réconfortant. Parmi eux, Alexis Vuillermoz (TotalEnergies) s’est montré à la fois le plus puissant et le plus fin stratège pour aller chercher son premier succès depuis mars 2019 à la Drôme Classic. Il s’impose au sprint devant le Norvégien Anders Skaarseth (Uno-X Pro Cycling Team) et Olivier Le Gac (Groupama/FDJ).

Il s’agit également de la première victoire du coureur jurassien depuis qu’il porte le maillot de TotalEnergies. Avec les bonifications empochées sur la ligne et les 5 secondes d’écart avec le groupe principal, Vuillermoz prend également à Wout van Aert du maillot de leader.

Vidéo Cyclism’Actu. La réaction de Alexis Vuillermoz après sa victoire au Dauphiné

Si les grimpeurs sont au Dauphiné, les écureuils du cyclisme, eux, avaient rendez-vous à la Ronde du Limbourg en ce lundi de Pentecôte. La semi-classique belge rassemblait un beau plateau de sprinters. Le final a été particulièrement animé et l’on a vu à l’avant l‘Arrageois Adrien Petit, ainsi que le coureur de Cofidis Alexis Renard qui s’est échappé à, 3 km de l’arrivée à Tongeren.

La 6ème victoire de Arnaud De Lie

Une chute est survenue à ce moment-là. Deux des favoris, Mark Cavendish (Quick Step Alpha Vynil) et Gerben Thijssen ( Intermarché Wanty Gobert) sont pris dans cette chute. Sans surprise, parfaitement encadré par Philippe Gilbert et Tim Wellens, Arnaud De Lie (Lotto-Soudal) remporte le sprint massif avec une belle marge d’avance sur le sprinter italien de Cofidis, Simone Consonni (2ème), et le Néerlandais Danny Van Poppel (Bora Hansgohe) 3ème.

Le jeune sprinter wallon (20 ans) remporte sa 6ème victoire de la saison, et la 3ème en 8 jours après le Marcel-Kint Classic, et la Heistse Pijl samedi. L’équipe Cofidis a marqué sa présence dans cette course de 206 km.

6è succès pour le prodige Belge Arnaud De Lie, vainqueur ici au Marcel-Kint Classic (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Autre victoire française, celle de Clara Copponi au Women’s Tour, une course par étapes disputée en Angleterre. La vice-championne du monde de l’américaine (en octobre à Roubaix) a remporté la 1ère étape disputée entre Colchester et Bury St Edmunds (142,1 kilomètres).

Les françaises à l’honneur

La sprinteuse française, membre de la formation FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope, a décroché sa première victoire sur route chez les professionnelles. Elle devance au sprint les Italiennes Sofia Bertizzolo (UAE Team ADQ) et Elena Cecchini (Team SD Worx). Elle prend ainsi la tête du classement général.

Les féminines étaient fortement concernées par ce lundi de Pentecôte consacré au cyclisme. On notera aussi la belle course des coureuses de Cofidis à la 1ère Alpes Grésivandan Classic, conclue par une 3è place de l’Allemande Clara Koppenburg, dans une course remportée par la championne de France Evita Muzic.

La dernière course de la journée avait lieu en Champagne. C’est l’ancienne classique amateur Paris-Troyes, partie cette année de … Colombey-les-Deux-Eglises. Elle a vu une victoire britannique. Robert Scott, récent vainqueur du Tour de la Mirabelle, a décroché une nouvelle victoire en France. Le coureur de WiV SunGod a remporté ce lundi la 63e édition de Paris-Troyes au terme d’une course débridée.

Lui et quatre équipiers figuraient dans un groupe d’une trentaine de coureurs. Parti dans les 100 derniers kilomètres, ce goupe de tête s’est disputé la victoire à Troyes et c’est le coureur britannique de 23 ans qui a levé les bras. Il devance l’Espagnol Xavier Canelles (JAVA Kiwi Atlántico) et le Nordiste Kévin Avoine (CC Nogent-sur-Oise). Robert Scott succède au palmarès à Romain Cardis.

Les amateurs de cyclisme auront donc vécu un riche lundi de Pentecôte.

Les podiums du lundi de Pentecôte

Critérium du Dauphiné, 2è étape

1 –Alexis Vuillermoz (Fra) TotalEnergies les 170 km en 4:03:34
2 – Anders Skaarseth (Nor) Uno-X Pro Cycling Team m.t
3 – Olivier Le Gac (Fra) Groupama – FDJ) m.t

Tour du Limbourg

1 Arnaud DE LIE (Lotto-Soudal) 
2 Simone CONSONNI (Cofidis) 
3 Danny VAN POPPEL (BORA-Hansgrohe) 

Women’Tour 1è étape

  1. Clara Copponi (Fra) Futuroscope/Nouvelle Aquitaine/FDJ
  2. Sofia Bertizzolo (Ita) EAU ADQ
  3. Elena Cecchini (Ita) Team SD Worx)
Première victoire sur route pour Clara Copponi (photo Women’s Tour)

Alpes Grésivandan Classic

1. Evita Muzic (Fra) Equipe de France Elite, les 119,8 km en 4h01’16 »
2. Eglantine Rayer (Fra) Equipe de France juniors
3. Clara Koppenburg (All) Cofidis Women team

Paris-Troyes

1. Robert Scott (GB) Wiv Sungod, les 180 km en 4h11’40 » (moy. 42,914 km/h)
2. Xavier Canellas Sanchez (Esp) Java Kiwi Atlantico
3. Kevin Avoine (Fra) CC Nogent/Oise

A propos de JEAN-MARC DEVRED 675 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Dauphiné Gaudu vainqueur de la 3ème étape
  2. Tour de Belgique 2022

Les commentaires sont fermés.